JOURNÉE OLYMPIQUE 2015

Le CNOSB célèbre l’olympisme à Ouahigouya                                                   

altLe Comité national olympique et des sports burkinabè (CNOSB) a choisi Ouahigouya pour commémorer la traditionnelle journée olympique le mardi 16 juin 2015. Après un cross de quatre kilomètres, c'est une séance d'aérobic qui a sanctionné cet après-midi à la Place des Nations. Pour la première fois, un ministre des Sports a été de la partie. Le colonel David Kabré, ancien membre du CNOSB, n'a pas voulu abandonner ses anciens compagnons. Sa présence a rehaussé cette activité qui mobilisé grand monde dans la cité de Naaba Kango.
altDepuis deux ans, le CNOSB dirigé par Jean Yaméogo, décentralise cette activité majeure de son prgramme annuel. Le Comité national olympique et des sports burkinabè (CNOSB) a commémoré la journée olympique avec toutes les composantes de la population ouahigouyalaise. Plusieurs centaines de participants dont des membres de fédérations sportives et les autorités administratives locales ont parcourru les artères du centre-ville._Partis de la place de la Nation, ils ont emprunté l’avenue de Mopti, la rue 6.05 longeant le grand marché, l’avenue Chambery, la rue 7.06 qui passe au pied du stade municipal, les rues 10.02 et 1.06 pour revenir à la case de départ.
.
altaltDe retour à la place de la Nation, une bonne brochette d'exercices physiques a été servie par les moniteurs du sport pour tous. Pendant une trentaine de minutes, les participants ont exécutés plusieurs mouvements au rythme de la musique._Le président Jean Yaméogo, avant le cross, a livré le message du président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach qui invite les populations du monde entier à la pratique du sport. « La promotion de l’activité physique est assurément plus importante aujourd’hui que jamais car le sport se dispute l’attention des jeunes dans un monde de plus en plus dominé par des activités de loisirs principalement sédentaires. Aussi devons-nous rendre la pratique sportive plus populaire », a-t-il dit.-
.
altLe ministre Kabré a salué la mobilisation de la ville pour la réussite de la journée. « Nous avons besoin de l’esprit olympique au Burkina Faso parce qu’il amène l’individu à répondre aux attentes de la société », a-t-il conclu. Le CNOSB a décerné des attestations de reconnaissance et de participation aux partenaires et aux invités de marque de cette activité./.