ATTENTAT TERRORISTE DU 15 JANVIER 2016

Le sport n'a pas été épargné

Jean-Pascal Kindajp port par cnosbL'attentat historique que le Burkina Faso a durement subi le 15 janvier dernier à Spendid Hôtel et au restaurant Cappucino, a fait parmi ses victimes, une figure emblématique du sport burkinabè. Jean-Pascal Kinda, ancien président du Comité national olympique et des Sports burkinabè (CNOSB) et de la Fédération burkinabè de Vo Vinam Viet Vo Dao, est tombé sous les balles assassines des terroristes, alors qu'il était sur la terrasse de Cappucino. La consternation a été totale dans le monde sportif burkinabè. Le très regretté Kinda repose désormais en paix au cimetière Municipale de Ouagadougou depuis le vendredi 22 janvier 2016.

inhumation pj kindaSa grande gentillesse, sa chaleur humaine, son amour pour autrui toujours accompagné d'un large sourire, etc. vont manquer aux sportifs du Burkina Faso et du monde. Jean-Pascal a été accompagné à sa dernière demeure par les acteurs du monde sportif, parmi lesquels le Ministre des Sports et des Loisirs, le docteur Taïrou Bangré et son personnel. t bangreIl a rendu un hommage mérité à cet homme qui a marqué le sport national de ses empreintes. C'est le même son de cloche chez le président actuel du CNOSB, Jean Yaméogo qui n'a pas tarit d'éloges pour l'homme qu'il a cotoyé durant huit ans au sein de la structure.

Malgré son retrait récent des activités sportives, l'illustre disparu continuait d'entretenir de rapports très chaleureux avec tous les acteurs du milieu. Il consacrait ses instants à ses propres affaires économiques. Et c'est dans le cadre d'une rencontre d'affaire que le drame est survenu. L'homme que le sport burkinabè pleure a été un grand combattant de plusieurs arts martiaux dont le Vo Vinam Viet Vo Dao dont il a dirigé la Fédération de 1988 à 2012. Son dynamisme et sa force de mobilisation et de management le placent à la tête du CNOSB qu'il dirigera de 2004 à 2012

Jean YamogoPassionné et grand sportif, c'est en 1982 que Jean-Pascal Kinda a débuté cet art martial avec maître Tran Nguyen Dao. Il obtint sa ceinture noir son 4e dan en 2001 et le 5e en 2012. Il était donc considéré comme le père fondateur du Vovinam-viet-vo-dao au Burkina Faso. Ces efforts lui valurent d'être élu comme membre dirigeant du Conseil mondial des maîtres de la fédération mondiale de Vovinam-viet-vo-dao en 2012 à Paris.

Jean-Pascal est parti à 71 ans laissant derrière lui quatre enfants et une femme éplorés ainsi que des amis inconsolables.


Sylvain Zingué